Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • La formation professionnelle, le travail des enfants et le rôle de la Banque africaine de développement dans l’éducation au cœur de la réunion de la CECAC en Côte d’Ivoire

La formation professionnelle, le travail des enfants et le rôle de la Banque africaine de développement dans l’éducation au cœur de la réunion de la CECAC en Côte d’Ivoire

25 avril 2018

À l’invitation du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, M. Guillaume Kigbafori Soro, la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles (CECAC) de l’APF s’est réunie à Grand-Bassam, les 20 et 21 avril 2018, sous la présidence de M. Didier Berberat, Conseiller aux Etats (Sénateur, Suisse). Plus de 50 participants étaient présents lors du lancement des travaux par le député et président délégué de la Section ivoirienne de l’APF, M. Gnangadjomon Koné. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Sa Majesté Amon Tanoé, Roi de Bassam et président de la Chambre des rois et des chefs traditionnels de Côte d’Ivoire.

La réunion de la Commission a rassemblé une trentaine de parlementaires d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Les membres de la Commission ont échangé avec le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, M. Mamadou Touré, qui a présenté les politiques du gouvernement ivoirien en matière de formation professionnelle et technique. Des représentants de la Banque africaine de développement ont présenté ensuite leur plan d’aide dans les domaines de la jeunesse, de l’emploi et de l’éducation, notamment en Afrique francophone.

La Commission a également échangé avec Mme Chantal Kouadio-Ayémou, présidente du Réseau ivoirien de défense des droits des enfants et des femmes (RIDDEF), ainsi qu’avec le juge Falle Tcheya, président du conseil d’administration de cette organisation, en vue d’appréhender les impacts du système d’éducation sur le travail des enfants en Côte d’Ivoire. Pour illustrer les méthodes novatrices en matière d’éducation en Côte d’Ivoire, les parlementaires ont pu discuter avec Mme Marie-Pascale Kouya, présidente de la Lanterne magique de Côte d’Ivoire, qui a présenté les objectifs et les activités de ce club de cinéma international dédié aux enfants.

Enfin, cette réunion a été l’occasion pour les membres de la CECAC d’examiner des rapports d’étape sur la transmission du savoir à distance et l’enseignement à distance, l’utilisation du numérique dans l’enseignement et à l’école ainsi que la mobilité des étudiants dans l’espace francophone. Ces trois études sont toujours en cours et feront l’objet de rapports formels lors des prochaines réunions de la CECAC.

La prochaine réunion de la Commission se tiendra à Québec le 8 juillet 2018 dans le cadre de la 44e Session de l’APF.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer