Actualités

Traité d’interdiction complète des essais nucléaires : l’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue la ratification par l’Union des Comores

25 février 2021

A l’invitation du Docteur Lassina Zerbo, Secrétaire Exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), s’est réunie envisioconférence s’est réunie, le 23 février, S.E.M Dhoihir Dhouklamal, ministre des Affaires étrangères de l’Union des Comores, S.E.M Malik Sarr de l’OIF et le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), M. Jacques Krabal pour saluer la ratification du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) par l’Union des Comores annoncée le 19 février 2021.

L’Union des Comores « petit par la terre, grand par la mer » comme l’a souligné le ministre des Affaires étrangères de l’Union des Comores, devient ainsi le 170ème Etat à compléter son adhésion au Traité.

L’APF a accompagné cette aventure collective de paix et de fraternité. Elle s’est engagée aussi à sensibiliser les parlementaires sur l’enjeu de la non-prolifération des armes nucléaires dans l’espace francophone en accord avec les résolutions 16 et 17 de la Déclaration d’Antananarivo, adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement au Sommet de la Francophonie de 2016. « Il y a deux ans, l’APF lançait une campagne internationale et multilatérale pour l’entrée en vigueur du TICE à Vienne, au siège de l’OTICE. La ratification de ce traité par l’Union des Comores est une étape importante pour construire le monde sûr auquel nous aspirons tous. Il n’y a pas d’universalisme sans paix. » a insisté le Secrétaire général parlementaire. "C’est ensemble, dans le cadre d’un dialogue multilatéral renforcé respectant la diversité culturelle et linguistique que nous y parviendrons. La ratification du TICE par l’Union des Comores est donc un événement politique international important mais aussi scientifique. L’union des Comores qui bénéficie déjà d’un centre de données d’alerte de catastrophes naturelles va pouvoir développer les capacités d’un plus grand nombre d’experts comoriens grâce à une coopération technique renforcée avec l’OTICE.{{}} » a rappelé Jacques Krabal.

Le Secrétaire général parlementaire a également a salué l’engagement du docteur Lassina Zerbo, en faveur de l’élimination des armes nucléaires et la mobilisation sans faille de l’OTICE à œuvrer pour un monde plus sûr et plus pacifique.

S’inscrivant dans une dynamique multilatérale en faveur de l’Objectif 16 de l’Agenda 2030, l’APF appelle donc ses sections membres à plaider pour la ratification du TICE et du Traité de non-prolifération (TNP), éléments fondamentaux de la construction d’une paix internationale durable.

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER